Forum de Sotchi : pour l’oblast de Vladimir, les sanctions sont un mal nécessaire

L’oblast crée des plateformes spéciales pour les investissements dans les machines-outils et l’informatique

L’oblast de Vladimir fait activement appel aux investisseurs étrangers pour son agriculture et l’industrie de la machine-outil. Cette dernière compte déjà un exemple de réussite – en 2014, un centre de construction de machines-outils a été créé conjointement avec l’entreprise japonaise TAKISAWA dans la ville de Kovrov.

Le secteur des services d’information est également ouvert aux investisseurs : l’oblast met en œuvre le projet spécial Ville privée, et a construit un site où les spécialistes peuvent vivre et travailler.

En outre, la région accueille déjà plusieurs acteurs étrangers : Yandex, Siemens, le fabricant de confiseries américain Mondelez. Nestlé et Danone envisagent d’élargir leurs productions. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.