L'héritage soviétique vu d'en haut : l'Université d'État de Moscou

Le 15 mars 1948 marque la signature du décret sur la construction d'un nouveau bâtiment destiné à accueillir l'Université d'État de Moscou. Le bâtiment principal de l'université est non seulement l'un des édifices moscovites les plus célèbres, mais également le plus haut gratte-ciel de la capitale à être construit dans un style stalinien. De plus, il fut pendant 37 ans le plus haut bâtiment d'Europe, jusqu'à la construction du gratte-ciel MesseTurm de Francfort, en 1990.

 

Source : Airpano.com

Le bâtiment principal de l’université a été édifié de 1948 à 1953, il mesure 182 m de haut, et sa flèche mesure 240 m de haut. L'étoile qui coiffe la flèche ne pèse « que » 12 tonnes. L'accès au sommet est ouvert au public, et chacun peut venir y admirer le stade Loujniki, les parcs, l'arboretum, les fontaines, et la nouvelle bibliothèque de l'Université d'État de Moscou. 

 

Le complexe situé sur la colline aux Moineaux fait partie du projet pharaonique visant à construire des gratte-ciels de style stalinien. Leur édification était destinée à démontrer la puissance du jeune État en expansion, qui développait la construction de gratte-ciels encore plus efficacement que la plupart des pays occidentaux. En fait, il n'y avait aucun bâtiment aussi haut à Moscou dans les années 40 : la capitale avait seulement les moyens de construire des immeubles de quelques étages, et les seuls édifices aussi élevés étaient le clocher d'Ivan le Grand (baptisé d'après le tsar du même nom), et l'hôtel Moskva... 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.