Décès de l’historien Jean-Pierre Arrignon, spécialiste émérite de la Russie

Archives personnelles
S'est éteint l'un des plus fins connaisseurs de l'histoire russe en France, à l'origine de multiples ouvrages dédiés à la Russie médiévale et contemporaine.

C’est avec tristesse que nous apprenons la disparition, ce mardi 13 avril, de Jean-Pierre Arrignon, 78 ans, éminent historien et l’un des plus grands spécialistes français de la Russie.

Ancien professeur aux universités de Poitiers, d’Artois, et à l'École des Hautes Études en Sciences sociales, ainsi que docteur honoris causa de l'Université russe de Iaroslavl, il a été l’auteur de nombreux ouvrages, pour beaucoup consacrés à la Russie médiévale, période qu’il affectionnait particulièrement. Fin 2020, il avait d’ailleurs publié Une Histoire de la Russie (Éditions Perrin), à la rédaction de laquelle il avait œuvré durant plus de dix ans.

Chevalier de l'ordre national du Mérite, il a, au sein de diverses organisations, à l’instar du Centre de culture européenne de Saint-Jean-d'Angély, dont il a été le président, ou de l’UNESCO, grandement contribué à l’étude et à la promotion de la culture européenne.

Nous exprimons nos plus sincères condoléances aux proches de cet éternel passionné, et notamment à Zoya Arrignon, son épouse, présidente de la branche russe de la Renaissance Française et amie de la rédaction francophone de Russia Beyond.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies