Covid-19: leurs établissements toujours fermés, des restaurateurs et chefs russes se mettent à nu

Engin_Akyurt/Pixabay
En dépit d’une levée progressive du régime d’auto-isolement, les restaurants et cafés restent toujours fermés dans plusieurs régions russes en raison du coronavirus, quant aux recettes qu’apporte la livraison à domicile, elles ne suffisent pas pour payer le salaire des employés. Des propriétaires de restaurants ont donc décidé d’exprimer leur protestation contre la situation en lançant un nouveau flashmob sur les réseaux sociaux.

La chaîne de restaurants et bars de Kazan ReLab a été la première à mentionner ce mouvement et à lancer le hashtag #голыйголод (la faim nue) dès le 15 mai. L’objectif ? Attirer l’attention sur la perte des revenus en raison de l’interdiction d’ouvrir les établissements pendant le confinement.

« Nous voulons commencer à travailler et à gagner de l’argent. Il ne s’agit pas d’un seul établissement. Rien qu’à Kazan on est plusieurs milliers. Nous ne faisons pas de revendications, ne posons pas d’ultimatum et ne faisons pas de provocations. Nous demandons de l’aide, le concours et le soutien », dit le message publié sur le compte officiel du bar.

Pour réaliser ces photos, les employés de la chaîne ont véritablement dû se dépasser et « quitter leur zone de confort », est-il précisé.

D’autres établissements des quatre coins du pays ont rejoint le défi.

>>> En images: hospitalisé, un designer russe crée un «magazine de mode» dédié à la Covid-19

« Nous ne comprenons pas en quoi on est pires que les foires, les quincailleries ou les salons de beauté. Nous sommes prêts à respecter toutes les normes de désinfection », se plaignent les employés sur les comptes des restaurants Holy Place et Funcky Food à Krasnodar (Sud du pays).

Le personnel des deux établissements se sont pris en photos dénudés et brandissant la pancarte : « #restaurants nus/pour quand la fin ? ».

L’inspiratrice du restaurant géorgien d’Ekaterinbourg « Bessedy », Albina Alvinskaïa, s’est également mise à nue et a accompagné son cliché du hashtag #вынасраздели (vous nous avez mis à nu).

« Notre business est resté sans soutien pendant le confinement et d’ailleurs personne ne nous en promet même après. Pour cela nous nous mettons à nu devant vous pour vous montrer à quel point on ne nous laisse rien », écrit un restaurant italien de Sotchi.

>>> Distance sociale: un projet photo né sous quarantaine

L’action a également été rejointe par des fromageries.

« Beaucoup de petits fromagers fournissent leurs produits dans des restaurants. Que tout soit rétabli le plus vite possible, que les restaurants rouvrent leurs portes et que les fromageries puissent travailler à plein feu. Sinon, il ne restera pas d’argent même pour un petit tablier », écrit Maria Kandyrina.

Dans cet autre article, découvrez le témoignage de Russes ayant perdu leur emploi en raison de la pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies