Une infirmière russe en bikini et combinaison transparente devient la vedette d’Internet

Tula news, Zahar Yaschin
Les internautes dédient des dessins à la jeune femme et proposent de la récompenser «pour sa persévérance au travail».

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Une infirmière d'un hôpital de la région de Toula (173 kilomètres au sud de Moscou) a fait irruption dans la chambre de patients masculins vêtue d’une combinaison de protection transparente, à travers laquelle l’on pouvait admirer son maillot de bain deux pièces. L'un des malades a envoyé une photo de la jeune femme à un journal local, en précisant qu'elle avait eu chaud dans sa combinaison et qu'elle ne s'attendait pas à ce que celle-ci soit aussi translucide. L'excuse n'a toutefois pas aidé – le ministère régional de la Santé s’est vu dans l’obligation de lui infliger une sanction disciplinaire, sous la forme d’une remarque, et ce, malgré le soutien des utilisateurs des réseaux sociaux et des médias.

« Super infirmière ! Le papi s'est d’ailleurs lui-même levé avec son masque!! », a écrit @redsquare2018.

L'utilisateur de Facebook Chavkat Aïkhodjaïev a quant à lui suggéré de ne pas punir, mais de récompenser l'infirmière pour « son courage et sa persévérance au travail ».

« S'il y avait plus d'infirmières aussi dévouées, alors toute maladie serait guérie beaucoup plus rapidement », avance sur Instagram zahar1976 en signant un dessin dédié à cette employée d’hôpital.

« On en sait si peu sur le coronavirus qu’il faut essayer toutes les méthodes pour aider à guérir plus rapidement. Dans les chambres des femmes bien entendu il faudra... », a de son côté suggéré @polinovskaya61.

Un autre illustrateur, oxycoldillustrator, a également soutenu l'infirmière dans son travail.

Un média a par ailleurs comparé l’infirmière à un mineur nu présent dans la série Tchernobyl de HBO.

« Salut, infirmière luttant héroïquement contre l'épidémie de coronavirus »

« Salut, mineur liquidateur luttant contre les conséquences de l'explosion de Tchernobyl »

L’allure de l'infirmière a aussi inspiré un artiste canadien.

Même si elle était licenciée pour son comportement, la jeune fille n'aurait pas de problèmes de recherche d'emploi – on lui a déjà proposé de devenir mannequin de lingerie.

Dans cet autre article, des médecins russes témoignent de la surcharge de travail durant la pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies