Mort de Dmitri Iazov, dernier maréchal soviétique et leader du putsch de Moscou

Dmitri Iazov (à gauche), ministre de la Défense, et le colonel général Nikolaï Kalinine. Parade militaire sur la place Rouge pour le 45e anniversaire de la Victoire, en 1990.

Dmitri Iazov (à gauche), ministre de la Défense, et le colonel général Nikolaï Kalinine. Parade militaire sur la place Rouge pour le 45e anniversaire de la Victoire, en 1990.

Viatcheslav Rounov/Sputnik

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Ancien ministre soviétique de la Défense, Dmitri Iazov était le dernier à avoir reçu le titre de maréchal de l’URSS. Il est décédé aujourd’hui à Moscou à l’âge de 95 ans des suites d’une lourde maladie, rapporte RIA Novosti.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il avait pris part à la défense de Leningrad (nom porté à l'époque par Saint-Pétersbourg) et avait été par deux fois blessé. Décoré de l’ordre de l’Étoile fouge, il avait ensuite été ministre de la Défense de 1987 à 1991. C’est donc sous ses ordres que les troupes soviétiques s’étaient retirées d’Afghanistan et que des blindés avaient fait irruption à Moscou en août 1991, lors du putsch contre Gorbatchev visant à empêcher la disparition de l’URSS.

Le ministre de la Défense de l'URSS Dmitri Iazov lors de sa visite de travail aux États-Unis, 1989

Début 2020, il s’était vu remettre des mains de Sergueï Choïgou, actuel ministre russe de la Défense, la médaille de troisième rang « Pour service devant la Patrie », ainsi qu’une distinction créée en l’honneur des 75 ans de la Victoire.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi le maréchal Joukov fut le seul citoyen d’URSS autorisé à boire du Coca-Cola.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies