Le dernier témoin de l’exode des Russes blancs de Crimée décède à Paris

Archives

Descendant d’officiers de la Marine impériale russe et l’un de ceux ayant quitté la Russie en pleine guerre civile à bord de navires de l'Escadre russe de la Mer Noire, l’historien Alexandre Plotto est décédé le 19 octobre à Paris à l’âge de 98 ans, écrit ForPost

Or, il s’avère que Plotto n’était autre que le dernier témoin vivant de l’évacuation des Russes blancs en Crimée, rappelle la source. En novembre 1920, âgé de six mois seulement, il avait en effet quitté la Russie depuis Sébastopol, tout comme près de 150 000 de ses compatriotes.

Comme l’indique le média, c’est justement dans cette ville criméenne qu’Alexandre Plotto souhaitait être enterré.

Pour en savoir plus sur cet épisode historique, retrouvez notre bref article à son sujet.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies