Les Russes et l’alcool: 40% de la population ne boit jamais (sondage)

Affiche de la campagne antialcoolique

Domaine public

Près de 58% des Russes consomment de l’alcool de temps en temps, dans la plupart des cas quelques fois par mois seulement, tandis que 40% de la population ne boit jamais, contre 26% en 2009, révèle un récent sondage du Centre russe d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

Le nombre le plus important d’abstinents - 57% - est enregistré chez les 18-24 ans, indique le sondage. Au sein de cette même tranche d’âge, 19% des personnes boivent 2 à 3 fois par mois.

Lire aussi : Pourquoi la jeunesse russe dit-elle «niet» à l’alcool?

40% des consommateurs russes ont indiqué avoir réduit la quantité d’alcool au cours de l’année en cours, contre 3% affirmant le contraire.

14% des sondés consomment des boissons alcoolisées 2 à 3 fois par mois (23% chez les hommes et 7% chez les femmes).

Cela étant dit, le nombre de ceux croient que toute sorte d’alcool est néfaste pour la santé a diminué - 55% en 2018 contre 80% l’année précédente. Le vin qui arrive en tête du palmarès des boissons considérées comme étant « sans danger », avis exprimé par 51% des personnes interrogées.

Pour vous imprégner encore mieux de la culture de la boisson en Russie, voici dix traditions liées à la consommation de vodka.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies