La ville industrielle de Norilsk, en Sibérie, frappée par une pluie rouge sang

norilsk_info

Le 3 juillet, la ville industrielle russe de Norilsk (Nord de la Sibérie) a été confrontée à un phénomène des plus étranges, voire inquiétants : une pluie rougeâtre.

Les témoins n’ont alors pas tardé à publier sur Internet des photos et vidéos d’un parking situé près de l’usine métallurgique de Nadejda. On peut y voir le sol recouvert d’un liquide couleur cuivre, comme s’il avait été le théâtre d’un sanguinaire meurtre de masse.

Alors que les locaux ont suggéré qu’il pouvait s’agir du résultat d’une pollution provenant de l’usine, la compagnie Nornickel, propriétaire des lieux, a proposé une autre explication. Selon elle en effet, la couleur sanguine de la pluie pourrait avoir été causée par les vents, qui auraient transporté de la poussière provenant de la toiture d’un atelier et qui devait être évacuée le 5 juillet, après s’y être accumulée durant des années.

Lire aussi : Norilsk, la ville la plus polluée de Russie

Les lieux ont été nettoyés et l’entreprise a présenté ses excuses aux propriétaires des véhicules ayant été recouverts par cette substance colorée.

Ce n’est toutefois pas la première fois que quelque chose de ce type se produit dans les environs. En 2016, la rivière Daldykan, passant près de la station d’épuration de cette même usine, est soudainement devenue rouge en raison des rejets de nickel. La compagnie avait alors reçu une amende de la part des autorités.

De manière générale, la ville de Norilsk fait état de conditions environnementales alarmantes, des dizaines de milliers d’hectares de toundra l’entourant étant totalement calcinés en raison d’émanation de produits toxiques et de pluies acides. L’air y est également fortement pollué, engendrant de nombreuses maladies au sein de la population.

En réalité, Norilsk émettrait par an la même quantité de gaz toxiques (dioxyde de soufre, oxyde d'azote, carbone et phénols) que la France toute entière.

Norilsk est célèbre pour être l’une des villes les plus polluées non seulement de Russie, mais également du monde. Découvrez dans cette galerie photo présentant comment la vie tente malgré tout d’y suivre son cours.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies