L'Ukraine pourrait couper le transit de gaz pour sanctionner la Russie

Crédit photo : Photoshot / Vostock-Photo

Crédit photo : Photoshot / Vostock-Photo

RBTH continue à publier sa revue de presse russe sur la situation en Ukraine.

Kommersant

Le journal Kommersant rapporte que les députés de la Rada (parlement d'Ukraine) ont approuvé en première lecture un projet de loi qui permettra à Kiev de mettre en place des sanctions contre la Russie.Le document doit être entériné définitivement jeudi.

Mais le Premier ministre Arseni Iatseniouk, qui en est à l'origine, a certifié que la liste des personnalités physiques et juridiques russes tombant sous le coup des sanctions a déjà été transmise au Conseil de sécurité nationale et de défense, qui mettra en place les sanctions.

Les experts de Kiev pensent que la précipitation avec laquelle a été adopté ce projet de loi témoigne du clivage du pouvoir ukrainien entre le « parti de la paix » et le « parti de la guerre ».

www.kommersant.ru

Vzgliad

Le journal économique Vzgliad se penche lui aussi sur les éventuelles sanctions contre la Russie. Les journalistes du journal pensent que la menace d'interdire le transit du gaz russe vers l'Europe n'est autre que du bluff de la part Kiev.

La majorité des experts interrogés par les journalistes pense que Kiev pendra en compte les inquiétudes de Bruxelles et de Berlin, et l'interdiction du transit disparaîtra en seconde lecture. « Ce n'est pas un hasard si la direction de la Rada, qui s'est réunie dès mardi soir pour la seconde lecture définitive, a de façon inattendue pour les députés changé d'avis et a reporté l'examen de la loi à jeudi », écrit Vzgliad.

www.vz.ru

Rossiïskaïa gazeta

Rossiïskaïa gazeta publie un article sur la participation de mercenaires étrangers aux combats dans l'est de l'Ukraine. D'après les interlocuteurs du journal, plusieurs centaines de combattants de compagnies militaires privées combattent désormais dans le Donbass, ainsi que quelques centaines de volontaires idéologiquement engagés, inspirés par le Maïdan.

Les étrangers jouent essentiellement le rôle d'instructeurs et forment le contingent de la garde nationale et des combattants de Secteur droit. En outre, les mercenaires protègent les fonctionnaires et députés ukrainiens.

Le journal cite des personnes concrètes combattant du côté des autorités de Kiev : le citoyen Suédois Mikaël Skilt, le responsable d'une concession automobile d'Italie Francesco Falcone, et le citoyen français Gaston Besson. 

www.rg.ru

Moskovski Komsomolets

Le journal Moskovski Komsomolets annonce que le Comité d'enquête de la Fédération de Russie élargira la liste des accusés dans l'affaire « sur l'utilisation de moyens et de méthodes illégaux dans la conduite de la guerre dans l'est de l'Ukraine ».

De nouveaux hommes d'affaires et hommes politiques ukrainiens rentreront dans la liste : Oleg Liachko député du parlement ukrainien, Sergueï Tarouta, chef de la région de Donetsk, le fils d'Arsène Avakov (ministre de l'Intérieur d'Ukraine) et d'autres. 

www.mk.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.