La presse russe du 4 août sur les événements en Ukraine

Suite à la décision du service des frontières russe, les agents de la direction régionale des frontières ont ouvert un corridor humanitaire. Crédit : Reuters

Suite à la décision du service des frontières russe, les agents de la direction régionale des frontières ont ouvert un corridor humanitaire. Crédit : Reuters

RBTH continue à publier sa revue de la presse russe sur la situation en Ukraine.

Kommersant

Le quotidien Kommersant explique à ses lecteurs que l’Ukraine compte introduire dans les prochains jours des sanctions semblables à celles adoptées par les Etats-Unis et l’Union européenne contre les sociétés aux capitaux russes installées en Ukraine. Les sanctions portent essentiellement sur l’interdiction de lever des financements à plus de 90 jours, l’interdiction de vente de biens et d’équipements militaires ou à double usage, ainsi que sur l’interdiction des ventes d’équipements pour l’industrie des hydrocarbures. Toutefois, les experts cités par le quotidien estiment que les sanctions dans leur forme actuelle n’auront qu’une portée politique et n’auront aucun impact supplémentaire sur l’activité des sociétés russes en Ukraine. « Il ne faut pas s’attendre à un impact conséquent de ces sanctions, mais les entreprises ukrainiennes seront contraintes de rechercher de nouveaux marchés et de réorganiser leurs activités afin d’éviter les entreprises russes », explique Andreï Novak, directeur du Comité des économistes ukrainiens.

www.kommersant.ru

Gazeta.ru

Gazeta.ru publie un article intitulé On ne chauffera pas l’Ukraine au patriotisme, qui informe que la moitié des habitants de Kiev sont désormais privés d’eau chaude. Le quotidien cite la société Kievenegro qui explique que cette mesure est nécessaire afin d’éviter que les habitants de la capitale ne soient privés de chauffage en hiver. Toutefois, les prévisions de Gazeta.ru sont peu réconfortantes. « Compte tenu des problèmes d’approvisionnement en gaz, la situation en matière de chauffage et d’électricité reste incertaine », écrit le quotidien. « Le principal objectif de la coupure d’eau chaude est l’économie du gaz », explique le maire de Kiev Vitali Klitchko, cité par le quotidien.

www.gazeta.ru

Moskovski Komsomolets

Le quotidien Moskovski Komsomolets informe que Kiev prépare une liste de personnalités culturelles russes qui seront interdites d’entrée en Ukraine. La liste comprend environ 500 personnalités qui ont soutenu le rattachement de la Crimée à la Russie, explique le quotidien.

www.mk.ru

Novaïa Gazeta

Novaïa Gazeta explique que Moscou accuse le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen d’entraver l’enquête sur les causes du crash du Boeing 777 malaisien dans la région de Donetsk. Le quotidien cite le tweet du représentant permanent de la Russie auprès de l’Alliance : « Le secrétaire général de l’OTAN a décidé de ne pas attendre la fin de l’enquête sur le crash du MH17 et de faire pression». Le quotidien rappelle que Rasmussen avait précédemment annoncé que l’Alliance dispose d’informations qui confirment la responsabilité des séparatistes dans le crash du Boeing. Toutefois, des sources proches de l’enquête ont expliqué à Novaïa Gazeta que le décryptage préliminaire des conversations enregistrées par les boîtes noires « ne montrent rien d’inhabituel ».

www.novayagazeta.ru

Vzgliad

Le quotidien Vzgliad informe que plus de 400 soldats ukrainiens se sont rendus à la Russie et ont demandé l’asile. Le quotidien écrit que suite à la décision du service des frontières russe, les agents de la direction régionale des frontières ont ouvert un corridor humanitaire et ont admis les demandeurs d’asile sur le territoire russe. Le quotidien rappelle que ce n’est pas le premier cas de défection de soldats ukrainiens demandant aux insurgés l’autorisation de se rendre en Russie afin de cesser de combattre contre leurs concitoyens.

www.vz.ru

Izvestia

Le quotidien Izvestia informe que Victor Choudegov, membre de la chambre basse du Parlement russe (Russie Juste) prépare un projet de loi prévoyant une compensation des factures d'eau, de gaz et d'électricité pour les citoyens russes qui fournissent un accueil provisoire aux réfugiés. Le législateur estime qu’une telle garantie encouragera les Russes à accueillir les personnes contraintes de quitter leurs maisons et permettra à l’État de résoudre plus efficacement les problèmes de logement liés aux flux massifs de réfugiés, comme dans le cas de la guerre civile en Ukraine.

www.izvestia.ru

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis en tweetant @rbth_fr #Ukraine


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.