L'art de la bulle français et belge attendu au salon de la BD de Moscou

KomMissiya
Le «neuvième art» fait son festival dans la capitale russe

Les 20 et 21 mai, la Bibliothèque nationale pour la jeunesse de Moscou accueillera la 16ème édition du Festival international de bande dessinée KomMissiya. La France et la Belgique, terres fécondes en la matière, y seront bien entendues représentées.

Conférences, masterclass, expositions, rencontres et autres animations attendent les visiteurs. Au cours de cet événement, il auront en effet la possibilité de se familiariser avec les professions d'artiste et de scénariste, de s'essayer à la création de leur propre BD, de découvrir les secrets des maîtres du neuvième art, ou encore de participer à la foire aux comics, où ils pourront vendre et échanger des œuvres.

Seront par ailleurs organisées des expositions d'artistes belges, espagnols, cubains, serbes, américains, finlandais, français et tchèques, parmi lesquels on retrouvera notamment Michel Pierre, historien français, spécialiste de l'étude de la BD, et Alexandra Rolland, directrice de la Maison Autrique à Bruxelles, un musée d'Art Nouveau ayant déjà accueilli de multiples expositions consacrées à la bande dessinée.

KomMissiya se fixe pour objectif de soutenir les jeunes dessinateurs du pays tout en s’imposant comme l'un des principaux festivals destinés aux professionnels. Plusieurs éditeurs russes seront ainsi présents, tels que Comics Publisher, Boumkniga, Mann, Ivanov et Ferber et Istari Comics.

Ce salon est organisé avec le soutien de nombreuses institutions russes et internationales, dont la Maison Autrique et l'ambassade de Belgique en Russie. Il s'inscrit plus largement dans la semaine de la BD à Moscou (du 15 au 21 mai), au cours de laquelle différents rendez-vous sont prévus. Le 17 mai, la Francothèque célèbrera notamment la Journée de la bande dessinée.

Pour les mordus de bulles n'ayant pas la chance de pouvoir s'y rendre, une retransmission en ligne sera disponible sur le site de l'événement.

Lire aussi : 

Ma vie en Russie : Donatien de Rochambeau

Ces mots russes qui s’invitent dans les langues européennes

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.