Journée de la femme: louer 101 roses pour un selfie

À l'approche du 8 mars, Journée internationale de la femme, un compte Instagram pouvant laisser songeur a fait son apparition.

Rosesrent propose en effet aux femmes moscovites de louer 101 roses rouges… pour 10 minutes, soit le temps nécessaire pour réaliser quelques selfies. Mais ce n'est pas tout : celles ayant effectué leur réservation avant cette date pourront bénéficier gratuitement de la compagnie d'un homme le temps d'une photo.

L'objectif ? Proposer aux femmes, qui n'ont pas la chance de recevoir les attentions d'un compagnon lors de cette fête, très populaire en Russie, de pouvoir prétendre le contraire sur les réseaux sociaux. En effet, nombreuses sont celles qui rêvent de publier, aux yeux de tous, une photo d'elles tenant un énorme bouquet de roses ou au bras d'un séduisant partenaire. De quoi rendre jalouses toutes ses amies.

Si l'initiative peut prêter à sourire, les clientes potentielles ne se sont pas fait attendre, plus de 1300 personnes s'etant ainsi abonnées en quelques jours à ce compte Instagram. Il faut dire que l'offre est attractive : la livraison dans Moscou et la location pour 10 minutes d'un bouquet de 101 roses rouges ne coûte que 13 euros, tandis que pour en acheter un, il faut généralement débourser pas moins de 150 euros.

« Beaucoup de jeunes femmes tentent par là de compenser tant bien que mal une absence de vie privée. Il s'agit, pour elles, de l'unique moyen de s'en sortir, une sorte de thérapie. En effet, toutes n'ont pas la possibilité de consulter un psychologue, d'améliorer leurs conditions de vie. À peine ont-elles publié une jolie photo que leur âme s'en retrouve réconfortée. Ce n'est pas la norme, mais s'il n'y a pas d'autre solution, nous n'allons pas les en empêcher. Doit-on leur jeter la pierre ? Ou les traîner sur la place publique ? Cela n'est possible que lorsqu'il y a quelque chose à proposer à la place. Si l'on ne peut rien leur offrir de mieux, alors il ne faut pas se moquer d'elles », analyse la psychologue Natalia Varskaïa, interrogée par le journal Metro.

Malgré tout, des sites similaires ont commencé à fleurir sur internet, certains proposant notamment de louer pour quelques instants des sacs provenant de magasins de luxe du centre-ville. Face à leur succès, les créateurs du compte Rosesrent planifient d'étendre leur service au reste de l'année, et de diversifier leur offre, en suggérant, par exemple, la location de roses blanches ou de tulipes.

Lire aussi : 

Les femmes russes des personnages célèbres

Petit guide de survie: comment comprendre une femme russe ?