Deux supporters russes condamnés durant l’Euro libérés et rapatriés

Capture d'écran YouTube

Alexeï Erounov et Sergueï Gorbatchev, ces deux Russes condamnés en France pour avoir pris part aux violences commises à Marseille le 11 juin avant le match de l'Euro-2016 opposant l'Angleterre à la Russie, ont été libérés et rapatriés.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’avion transportant les deux supporters a atterri à l’aéroport moscovite de Cheremetièvo.

Dans un commentaire à l’agence d’informations TASS, les deux hommes ont plaidé non-coupables. 

« Il n’y avait pas de preuves contre nous. C’est de la politique. Nous ne regrettons pas notre voyage en France, ce que nous avons fait ne peut pas être qualifié de +crime+ », a déclaré Erounov.

Comme le rappelle l’agence AFP, Alexeï Erounov, avait été condamné à 24 mois de prison ferme en première instance et 18 mois en appel, et Sergueï Gorbatchev, à 18 mois en première instance et à 15 mois en appel.

La source précise, se référant à l’avocat de l’un des intéressés, qu’un troisième supporter, Nicolaï Morozov, qui avait été condamné à 1 an de prison, a déjà été libéré et renvoyé en Russie au cours de ces dernières semaines.

Rappelons que les forces de l'ordre françaises ont bloqué le 14 juin un car qui conduisait à Lille 43 supporters russes. Vingt d'entre eux avaient été relâchés, vingt rapatriés et trois condamnés.

Lire aussi : 

La Russie éliminée à l’Euro 2016, les supporters cherchent des coupables

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.