Russie : vers une détaxe pour les étrangers

Ekaterina Lipatova/Kommersant
Pour bénéficier de la détaxe le montant de vos achats doit être supérieur à 10 000 roubles (environ 130 euros).

Les touristes étrangers pourront dès cette année bénéficier de la détaxe et se faire rembourser la TVA en Russie, a annoncé, se référant à ses propres sources, le journal des milieux d’affaires Kommersant. Le nouveau projet a été soutenu par les grandes boutiques de luxe. Des négociations sont en cours avec les opérateurs de détaxe Global Blue et Premier Tax Free (Fintrax).

Le montant minimal du ticket de caisse pour les articles non alimentaires doit constituer 10 000 roubles (130 euros au cours du 5 mai). Il est prévu de roder ce projet pilote dans des centres commerciaux tels que GOuM, Petrovski passage, TsOuM ou Barvikha Luxury Village. A l’issue de ce test, le projet pourra être rejoint par des détaillants moins grands qui devront toutefois disposer d’une certification spéciale auprès du ministère russe de l’Industrie et du Commerce.

Selon les attentes, l’introduction du mécanisme de la détaxe doit permettre d’impulser le commerce. L’économie russe pourrait y gagner des centaines de millions d’euros, a affirmé le responsable de TsOuM, Alexandre Pavlov. Toutefois, le ministère des Finances et l’industrie du tourisme doutent de l’efficacité de cette mesure : incapable d’attirer de nouveaux touristes, elle ne fera que créer des lacunes dans le budget. 

La Russie applique deux taux de TVA : 18% et 10% pour les produits alimentaires et les articles pour enfants.

Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte a calculé que l’introduction de la détaxe permettrait d’améliorer la collecte des taxes à l’importation, ce qui, en trois ans, contrebalancerait les pertes budgétaires issues du remboursement de la TVA. Mais ce résultat ne pourra être obtenu que si la somme remboursée est limitée à 10%.

Sur la base d’un article de Kommersant

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.