L’Oréal renforce sa présence en Russie

Le directeur général de L'Oréal Russie Claudio Caviccholi (à gauche) et le gouverneur de la région de Kalouga Anatoli Artamonov signent un accord de coopération.

Le directeur général de L'Oréal Russie Claudio Caviccholi (à gauche) et le gouverneur de la région de Kalouga Anatoli Artamonov signent un accord de coopération.

Tatiana Chramtchenko
Le numéro un des produits de beauté français élargit sa production en Russie pour satisfaire la demande croissante des consommateurs.

Le 18 mars, le directeur général de L’Oréal Russie Claudio Caviccholi et le gouverneur de la région de Kalouga (85 km de Moscou) Anatoli Artamonov ont signé un accord de coopération.

L’accord prévoit l’élargissement de l’usine du groupe français, qui fonctionne dans la région depuis 2010. Actuellement, l’usine s’étend sur une superficie de 10 mille hectares, mais d'ici juillet 2017, ce chiffre augmentera de 13,7 mille hectares, ce qui permettra au géant de la cosmétique de doubler sa production et de créer trente emplois supplémentaires.

« La Russie pour L’Oréal est un marché stratégique. L’année dernière a été difficile du point de vue économique, mais L’Oréal a réussi à parvenir à des résultats positifs et nous sommes très fiers de ça », a déclaré Claudio Caviccholi. Selon lui, cela est devenu possible grâce à un certain nombre de nouveaux produits et aussi grâce à l’organisation commerciale efficace.

Le groupe français prévoit d’investir dans le projet plus de 2,5 milliards de roubles (32,4 millions d'euros). En 2015, le volume des ventes de L’Oréal Russie a constitué 37 milliards de roubles (480 millions d'euros).

Repères

L’Oréal est présent en Russie depuis 1990. En 2010, le groupe a inauguré une usine dans la région de Kalouga qui produit des shampoings, des soins et des colorations pour les cheveux des marques L’Oréal Paris et Garnier. En 2012, une Académie L’Oréal Professionnel a ouverte à Moscou, et en 2015 – à Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.