MIPTV 2016 : une série russe en finale d’un concours à Cannes

 Le tournage du film Mathilde.

Le tournage du film Mathilde.

kinopoisk.ru

Le grand Marché international des programmes de télévision MIPTV organisera pour la première fois en avril à Cannes le concours MIPDrama Screenings, une sélection de douze fictions, mini-séries ou séries qui sera présentée aux acheteurs, diffuseurs et journalistes du monde entier. Mathilde, film du réalisateur russe Alexeï Outchitel divisé en quatre épisodes pour la version télévisée, figure parmi les 12 finalistes. Une projection exclusive de cette production est prévue le 3 avril à Cannes.

Mathilde met en scène l’histoire d’amour tragique entre l’héritier du trône Nicolas Romanov, fils du tsar Alexandre III, et la célèbre ballerine Mathilde Kschessinska. Le tsar sera interprété par l’acteur allemand Lars Eidinger, et joueront à ses côtés plusieurs acteurs russes de renom, comme Ingeborga Dapkounaité, Danila Kozlovski, Evgueni Mironov ou encore Grigori Dobryguine.

« Je n’ai aucun souvenir d’une série russe ayant participé à un concours international d’une telle envergure ces dix dernières années, raconte le réalisateur Alexeï Outchitel. C’est une chance exceptionnelle pour ce film sur la vie du dernier tsar de Russie d’apparaître sur les écrans télévisés de nombreux pays du monde. Et si la commission qui sélectionnait le projet pour la présentation finale nous a choisis, cela signifie que notre histoire comporte une trame dramatique bien à elle, qui rend le film intéressant pour les spectateurs non russes également. De plus, Mathilde révèle des faits uniques, des informations qui n’avaient auparavant jamais été dévoilées ».

La sortie du long métrage Mathilde est prévue pour l’automne 2016.

Plus de 60 séries de 28 pays ont participé au concours MIPDrama Screenings. Au terme du salon, une des douze séries finalistes se verra remettre un trophée.    

Texte original publié sur le site de Rossiyskaya Gazeta

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.