Sharapova échoue un test anti-dopage

Maria Sharapova lors de la  conférence de presse du 7 mars.

Maria Sharapova lors de la conférence de presse du 7 mars.

AP

Ex-numéro un mondiale de tennis, la Russe Maria Sharapova a annoncé lundi avoir été contrôlée positive en janvier, sur le dernier Open d'Australie.

« J’ai échoué un test anti-dopage. Il y a quelques jours, j’ai reçu la notification de la Fédération internationale de tennis (ITF). Une présence de meldonium a été détectée dans mon sang », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse, avant de préciser qu’elle prenait du Mildronate pendant dix ans pour lutter contre le diabète.

« Il était légal. Ce n’est que le 1er janvier qu’il a été inscrit sur la liste des produits interdits, ce que j’ignorais. C’est de ma faute et j’en assume l’entière responsabilité », a expliqué la sportive.

« J’ai déçu mes supporteurs et ma famille. J’ignore mes conséquences, mais je ne veux pas finir ma carrière de cette façon. J’spère que j’aurai la chance de rejouer au tennis », a conclu la Russe.

Septième au classement WTA, Maria Sharapova, 28 ans, n’a disputé aucun match depuis le 26 janvier. 

Source : Lenta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies