Hommage à Nemtsov: une marche a réuni au moins 7 500 personnes à Moscou

Marche à Moscou, Le 27 février 2016.

Marche à Moscou, Le 27 février 2016.

Reuters
Le 27 février 2015, l'ex-premier vice-premier ministre russe et leader d’opposition Boris Nemtsov a été abattu à quelques centaines de mètres du Kremlin. Un an après, jour pour jour, des rassemblements commémoratifs se sont tenus à Moscou et dans d’autres villes de Russie. Dans la capitale, la marche en mémoire de Boris Nemtsov a réuni au moins 7 500 personnes.

Le samedi 27 février, des rassemblements en mémoire de Boris Nemtsov, un leader de l’opposition assassiné il y a un an, se sont tenus en Russie et dans d’autres pays. La marche la plus importante s’est déroulée dans le centre de Moscou et a réuni 7 500 personnes d’après la police. Il convient pourtant de noter que le groupe d’initiative Compteur blanc avance un chiffre de 22 000 personnes et les organisateurs l’estiment à 100 000.

ReutersReutersLa première colonne portait la bannière « Tué pour la liberté », les participants scandaient régulièrement « Les héros ne meurent pas !». Une autre colonne avançait sous la bannière « À bas les répressions politiques » et scandait « La Russie sera libre ». Les participants portaient également des drapeaux russes avec des rubans de deuil et les drapeaux de leurs partis.

« Boris, tu es avec nous. La lutte continue », a déclaré Mikhaïl Kassianov, collègue de Nemtsov dans son parti PARNAS et son président actuel.

La marche à Moscou s’est déroulée sans incidents majeurs - une seule personne a été arrêtée. Selon les journalistes, il s’agit d’un homme portant le masque du président Vladimir Poutine. Pendant la marche, plusieurs provocateurs ont également été conduits derrière la ligne de détecteurs de métaux – ils seraient venus à la marche avec des symboles de propagande en soutien au leader de l’opposition Alexeï Navalny.

ReutersReutersDes tentatives de perturber les rassemblements ont pourtant eu lieu dans d’autres villes russes. Les agences de presse informent qu’à Voronej (490 km au sud-est de Moscou), des inconnus ont lancé de l’antiseptique vert, de la farine et des œufs sur les participants, alors qu’à Krasnoïarsk (Sibérie), des inconnus ont kidnappé l’organisateur du rassemblement et la police a interdit la tenue de la marche sans sa présence. Quelques heures plus tard, l’organisateur a été relâché.

La marche en hommage à Boris Nemtsov à Moscou est la première grande manifestation de l’opposition depuis la dernière organisée à Moscou le 1er mars 2015 qui a réuni plus de 70 000 personnes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.