70 ans après, une toile d'un peintre français réapparaît dans l'Extrême-Orient

Dérobé au milieu du siècle passé, un tableau du célèbre peintre français Jean-Léon Gérôme a été retrouvé dans la ville de Khabarovsk (Extrême-Orient russe). Le 25 février, la toile, dont le prix est estimé à 2,7 millions d’euros, sera restituée au musée d’Art d’Extrême-Orient.

Peint en 1857, Le Berger faisait partie de la collection du musée de l'Ermitage (Saint-Pétersbourg), avant d'être offert en 1931 au musée d'Art de Khabarovsk. La toile avait été volée en 1946 en pleine exposition. Depuis, elle était considérée comme perdue à tout jamais.

70 plus tard, l'oeuvre d'art a été retrouvée sur le marché noir.

« Nous avons reçu des informations affirmant qu’un tableau d’un peintre français et d’une très grande valeur allait apparaître sur le marché noir des objets anciens », a déclaré Sergueï Demine, un responsable de l’antenne locale du FSB (services spéciaux).

Réalisé à partir d’un article publiépar gubernia.com

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.