Pierre Richard devient « citoyen » d’une région russe

RIA Novosti/Maxim Blinov

Suivant les pas de Gérard Depardieu, qui a reçu en 2013 son passeport russe des mains de Vladimir Poutine, l’acteur Pierre Richard s’est vu offrir ce mercredi un document attestant que son porteur est « citoyen » de la République russe de Mordovie.

Pas de panique : il s’agit d’un passeport symbolique qu’une journaliste russe a offert à la star du cinéma français. Toutefois, ce geste traduit l’amour bien réel que les Russes éprouvent pour le célèbre « Grand Blond ». D’ailleurs, l’acteur en est conscient : « En Russie on m’aime », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à l’agence TASS.

Malgré cette douce affection, l’acteur, qui a assuré connaître la Russie mieux que certains Russes et apprécier l’accueil que ce pays lui réserve à chaque fois, ne songe pas à y émigrer. « Même si on m’avait proposé de vivre à Moscou ou à Saint-Pétersbourg, je n’aurais pas pu. J’ai des enfants et des petits-enfants, comment pourrais-je déménager avec toute ma famille ici ? », a indiqué M.Richard, dont les propos ont été retraduits du russe.

Discutant avec la presse, l’acteur a fait part de ses rêves artistiques. Il a avoué qu’il aurait aimé tourner dans un des films du réalisateur Nikita Mikhalkov (lauréat d’un Oscar) ou de l’un des jeunes cinéastes russes.

« J’aimerais bien incarner Charikov, dans Cœur de chien(nouvelle de Mikhaïl Boulgakov, ndlr). Oui, oui, je voudrais jouer un chien. Ou encore l’oncle Vania (pièce homonyme d’Anton Tchekhov, ndlr) », a-t-il ajouté.

Pierre Richard est à Moscou pour présenter au public russe sa nouvelle pièce intitulée Pierre Richard III

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.