Pierre Richard devient « citoyen » d’une région russe

RIA Novosti/Maxim Blinov

Suivant les pas de Gérard Depardieu, qui a reçu en 2013 son passeport russe des mains de Vladimir Poutine, l’acteur Pierre Richard s’est vu offrir ce mercredi un document attestant que son porteur est « citoyen » de la République russe de Mordovie.

Pas de panique : il s’agit d’un passeport symbolique qu’une journaliste russe a offert à la star du cinéma français. Toutefois, ce geste traduit l’amour bien réel que les Russes éprouvent pour le célèbre « Grand Blond ». D’ailleurs, l’acteur en est conscient : « En Russie on m’aime », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à l’agence TASS.

Malgré cette douce affection, l’acteur, qui a assuré connaître la Russie mieux que certains Russes et apprécier l’accueil que ce pays lui réserve à chaque fois, ne songe pas à y émigrer. « Même si on m’avait proposé de vivre à Moscou ou à Saint-Pétersbourg, je n’aurais pas pu. J’ai des enfants et des petits-enfants, comment pourrais-je déménager avec toute ma famille ici ? », a indiqué M.Richard, dont les propos ont été retraduits du russe.

Discutant avec la presse, l’acteur a fait part de ses rêves artistiques. Il a avoué qu’il aurait aimé tourner dans un des films du réalisateur Nikita Mikhalkov (lauréat d’un Oscar) ou de l’un des jeunes cinéastes russes.

« J’aimerais bien incarner Charikov, dans Cœur de chien(nouvelle de Mikhaïl Boulgakov, ndlr). Oui, oui, je voudrais jouer un chien. Ou encore l’oncle Vania (pièce homonyme d’Anton Tchekhov, ndlr) », a-t-il ajouté.

Pierre Richard est à Moscou pour présenter au public russe sa nouvelle pièce intitulée Pierre Richard III

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.