L’écrivain et philosophe Iouri Mamléïev est décédé

Yuri Mamleev  Зверевский центр современного искусства. Презентация романа Юрия Мамлеева `Вселенские истории`. На снимке: писатель Юрий Мамлеев.

Yuri Mamleev Зверевский центр современного искусства. Презентация романа Юрия Мамлеева `Вселенские истории`. На снимке: писатель Юрий Мамлеев.

PhotoXPress

L’écrivain et philosophe Iouri Mamléïev est décédé dimanche à Moscou à l’âge de 83 ans. Son décès a été annoncé par le critique littéraire Vladimir Bondarenko.

Mamléïev est né le 11 décembre 1931 à Moscou. Ingénieur diplômé de l’Institut forestier de Moscou, il enseigna les mathématiques dans les écoles du soir entre 1957 et 1974. Il écrivait des nouvelles, des romans et des essais philosophiques qui circulaient à l’époque sous forme de samizdat (système clandestin de diffusion des écrits sous l’URSS). Dans les années 60, de nombreuses figures de la « culture non-officielle » de l’époque se réunissaient dans son appartement situé Ioujinski péréoulok.

N’ayant pas la possibilité de publier ses écrits, Mamléïev émigra en 1974 avec son épouse aux Etats-Unis où il travaillait à la Cornell University et intervenait dans d’autres universités américaines. En 1983, il déménagea à Paris où il enseigna la littérature russe au célèbre Institut des civilisations orientales. Ses livres ont été traduits dans les langues européennes et sont connus en Occident.

Au début des années 1990, Iouri Mamléïev retourna en Russie. Après son retour et jusqu’en 2008, 27 livres de Mamléïev furent publiés en Russie, y compris ses livres de philosophie. Les pièces de Mamléïev ont été mises en scène en Russie, ainsi qu’au festival de Graz en Autriche. Il est l’auteur d’un nouveau courant littéraire (réalisme métaphysique), dont les fondements sont décrits dans le chapitre Métaphysique et art de son livre philosophique Destin de l’être.

Source : TASS

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.