Kalachnikov livre ses premiers missiles Vikhr-1 à l’armée russe

Le groupe Kalachnikov (filiale de Rostec) a livré le premier lot de missiles guidés Vikhr-1 au ministère russe de la Défense.

« À ce jour, le groupe Kalachnikov a déjà lancé l’assemblage en série des missiles et l’exécution du contrat d’État portant sur la fabrication, et la vente des missiles guidés Vikhr-1 pour les besoins du ministère russe de la Défense n’est pas compromise », annonce le directeur général Alexeï Krivoroutchko, cité par le service de presse du groupe. « Le premier lot de missile a déjà été livré au client étatique »

En 2013, Kalachnikov a signé un contrat avec le ministère de la Défense portant sur la production et la vente de missiles Vikhr-1 pour un montant total de 12,5 milliards de roubles environ.

L’exécution du contrat était prévue pour fin 2015, mais le groupe a été confronté à des difficultés liées à la substitution des importations qui, selon Alexeï Krivoroutchko, sont désormais résolues.

Le missile guidé Vikhr-1 est conçu pour détruire des véhicules blindés, ainsi que des cibles aériennes peu rapides. La portée maximale des missiles atteint 10 km, les lancements peuvent être effectués depuis 4 000 m d’altitude.

Le missile Vikhr-1 est équipé d’un système de guidage et de suivi automatique de la cible selon le schéma « tirer-oublier ». Le pilote détecte l’image de la cible sur l’écran thermique, la prend « dans le viseur » et active le régime de suivi automatique de la cible. Le système lance le missile lui-même, une fois que la distance autorisée a été atteinte.

Le système de guidage laser émet un rayonnement faible et ne peut être détecté par les moyens de guerre électronique de l’ennemi. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.