Les chats de l'Ermitage ont désormais une marque

Le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg a déposé la demande d'enregistrement de la marque commerciale « Chat de l'Ermitage »

Le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg a déposé la demande d'enregistrement de la marque commerciale « Chat de l'Ermitage » auprès du Service fédéral de la propriété intellectuelle (Rospatent).

La marque est déposée dans 15 classes de biens et de services : souvenirs, produits pour animaux domestiques, fournitures de bureau et fournitures scolaires et bien alimentaires.

Source : Service de presse

Actuellement, la boutique en ligne du musée propose déjà la collection « Chats de l'Ermitage » inspirée par les œuvres conservées au musée. Sur le site, la boutique précise que la collection est inspirée par trois sujets : les chats présents sur la gravure de l'artiste japonais Kuniyoshi Utagawa (milieu du XIXe siècle), une statuette de la déesse–chat égyptienne Bastet (Ve siècle avant JC) et une statuette en bronze de chat iranien de la fin du XIIe.

L'histoire de la genèse des « Chats de l'Ermitage » remonte au XVIIIe siècle, quand les félins furent officiellement accueillis sur le territoire du palais. Aujourd'hui, chacun de ces chats a un passeport, une carte vétérinaire et le droit de circuler librement à l'intérieur de l'Ermitage. Quand le nombre de chats dépasse 50, l'Ermitage annonce traditionnellement la distribution des chats « dépassant le quota maximum ».

Source : Mskagency.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.