Russie : Auchan condamné à 330 000 euros d’amende

Le groupe de grande distribution Auchan s’est vu infliger une amende de 25 millions de roubles (330 600 euros environ) en Russie suite à des contrôles du Service fédéral russe chargé de la protection des consommateurs (Rospotrebnadzor). 

Les contrôles ont pris fin, a indiqué Anna Popova, la directrice du Service, précisant que les vérifications avaient débouché sur le licenciement de plusieurs centaines d’employés. 

Mme Popova a toutefois exclu toute fermeture des hypermarchés Auchan. « Si nous avions des motifs, nous l’aurions fait depuis longtemps », a-t-elle indiqué. 

Le service de presse du groupe s’est refusé à tout commentaire pour le moment. 

Fin août, Rospotrebnadzor a rendu publique une liste d’hypermarchés de Moscou transgressant les normes sanitaires. Auchan s’est retrouvé dans le peloton de tête à côté de Piatiorotchka, Diksi, Perekriostok et Billa. La liste était basée sur des contrôles effectués à la demande de consommateurs et d’ONG. 

Sur les premiers sept mois de l’année en cours, le Service a infligé des amendes d’un montant de 293 millions de roubles (3,8 millions d’euros) à différents chaînes commerciales de la capitale russe. 

Fin juillet, le Service de contrôle vétérinaire et phytosanitaire de Russie (Rosselkhoznadzor) a également constaté des violations dans des magasins de la chaîne Auchan. Le Service sanitaire russe a affirmé que l’enseigne française ne respectait pas les dates de péremption, et manipulait le marquage.

Le groupe français n’a reconnu qu’une partie des accusations, tout en s’engageant à renforcer le contrôle des produits. À la mi-août, Auchan a déposé deux plaintes contre Rosselkhoznadzor. 

Source : RBC Daily 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.