Contrôles sanitaires chez Auchan Russie : l’ambassade de France préoccupée

L’ambassade de France à Moscou a adressé au Service de contrôle vétérinaire et phytosanitaire de Russie (Rosselkhoznadzor) une lettre exprimant son inquiétude face aux contrôles sanitaires visant les magasins Auchan, a annoncé le chef du département du Service pour Moscou et les régions de Moscou et de Toula, Evgueni Antonov.

« Nous avons reçu une lettre au sujet d’Auchan de la part de l’ambassade de France qui nous exprime sa préoccupation face à la situation actuelle. Nous le comprenons, mais nous faisons notre travail et les chaînes de distribution doivent faire le leur », a-t-il déclaré dans une interview à M24.ru.

Evgueni Antonov a tenu à préciser que le Service sanitaire russe n’avait pas saisi la justice ni demandé la suspension des activités du distributeur français. « Auchan continuera de travailler. Nous lui avons seulement donné des consignes et pointé ses lacunes. Parce que les spécialistes y ont trouvé non seulement des bacilles E.Coli, mais aussi la listeria qui peut déclencher des intoxications graves. Auchan a suspendu la vente de viande de son propre chef. La chaîne appliquera les mesures de stérilisation nécessaires, traitera tout au chlore et nous organiserons un nouveau contrôle, a poursuivi Evgueni Antonov. Nous ne nous sommes pas adressés à un tribunal en vue de suspendre ses activités ». Il a fait remarquer que le contrôle sanitaire faisait suite aux consignes du gouvernement visant à renforcer la lutte contre la peste porcine africaine.

Kommersant avait plus tôt annoncé que suite au cas d’Auchan, Rosselkhoznadzor était prêt à contrôler toutes les grandes chaînes de distribution, où d’autres violations avaient été constatées précédemment. Le Service sanitaire russe a affirmé que l’enseigne française ne respectait pas les dates de péremption, manipulant le marquage. En outre, il a constaté qu’Auchan vendait des mélanges de viande (contenant notamment de la viande chevaline) en les faisant passer pour du bœuf ou du porc hachés, indiquant en outre que les quantités acceptables de bactéries étaient dépassées. Auchan a suspendu pour un jour le fonctionnement de ses locaux de découpe et de transformation dans les hypermarchés concernés pour mener des travaux de stérilisation. Le quotidien RBC a appris de son côté que la chaîne de distribution avait l’intention de construire une entreprise de transformation de viandes pour contrôler la qualité de ses produits.

Source : Kommersant 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.