South Stream : Gazprom rachète les actions

Le groupe russe Gazprom a annoncé lundi avoir pris sous son contrôle la totalité de la société South Stream Transport B.V., opérateur de la construction du tronçon sous-marin du gazoduc South Stream, rapporte l’agence TASS.

Gazprom, qui possédait jusqu’à présent 50% des actions de la compagnie, a racheté les parts du français EDF (15%), de l'italien Eni (20%) et de l'allemand Wintershall (15%), après que ces derniers ont décidé d’abandonner le projet en raison des incertitudes pesant sur son avenir.

« En donné que l'obtention d'autorisations pour South Stream est difficile à prévoir, et que les conséquences économiques de la mise en suspens de sa mise en œuvre pour une durée indéterminée sont incalculables, les participants ont décidé de fermer le projet », a déclaré le représentant de Wintershall commentant la décision de vendre les actions.

Le projet de gazoduc South Stream était censé relier la Russie à l'Autriche en passant sous la mer Noire. La partie sous-marine, d'une capacité de 63 milliards de mètres cubes par an, devait être composée de quatre gazoducs entre la Russie et la Bulgarie.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé le 1er décembre dernier que la Russie ne pouvait pas poursuivre la réalisation du projet en raison de la position de l'Union européenne. Il a également rappelé que Sofia n'avait toujours pas autorisé la construction du gazoduc dans sa zone économique exclusive.

Source : TASS 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.