Un citoyen russe exécuté au Pakistan

Le citoyen russe Akhlas Akhlak, également détenteur d’un passeport pakistanais, a été exécuté au Pakistan pour son implication dans un attentat raté contre l’ex-président du pays Pervez Musharraf, perpétré en 2003, rapporte dimanche l’agence TASS.

L’agence précise que l'exécution a été confirmée par l’ambassade de Russie au Pakistan.

« Bien que l’ambassade de Russie ait appelé à plusieurs reprises les autorités pakistanaises à reporter la mise à mort du Russe Akhlas Akhlak, également citoyen pakistanais, ce dernier et ses trois complices ont été exécutés cet après-midi dans une prison de Faisalabad », a indiqué Damir Galiouline, vice-consul de la représentation diplomatique russe.

Akhlas Akhlak a été condamné à mort en 2005. La peine de mort n’avait pas été appliquée auparavant en raison d'un moratoire en vigueur depuis 2008. Toutefois, ce moratoire a été levé au lendemain de l’attentat sanglant perpétré le 16 décembre dernier dans une école de Peshawar.

Source : TASS 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.