F1 : l’écurie russe Marussia fait faillite

Andreï Cheglakov, principal actionnaire de l’équipe Marussia F1 Team et oligarque, a annoncé qu’il mettait fin à son financement de l’écurie russe. « C’est une note triste, mais elle intervient sur fond de l’étape magnifique du Grand Prix de Sotchi, course que mon pays a accueillie pour la première fois », a-t-il fait savoir dans une interview à l’agence TASS, avant de souligner qu’il cessait tout financement de l’équipe.

Selon The Formula One Black Book 2014, le budget de Marussia était de 69,2 millions de dollars au cours de cette saison.

Il a été officiellement annoncé que Marussia ne prendrait pas part au Grand Prix des États-Unis prévu dimanche à Austin (Texas). L'écurie a été reconnue en faillite et a été transférée aux administrateurs extérieurs Geoff Rowley et Geoff Carton-Kelly, représentants de la firme FRP Advisory.

« Au cours de cinq années qui ont suivi la création de l'équipe Marussia, toutes les dépenses ont été assumées par l'investisseur privé qui a propulsé l'écurie jusqu’à un niveau moyen dans le domaine de la Formule 1», a annoncé Oksana Kossatchenko, commentatrice et promotrice de courses.

« Le projet était prévu sur le long terme, on comptait attirer des investissements russes et rehausser l’intérêt pour la Formule 1, un des plus puissants chantiers d’investissements. Malheureusement, aucune compagnie nationale n’a su apprécier les atouts de la F1 durant cette période », a ajouté Mme Kossatchenko.

Fondée sur la base de l’équipe Virgin, Marussia a fait ses débuts en 2012. Durant cette saison, elle est arrivée 9ème de la Coupe des Constructeurs, grâce aux deux points apportés par le pilote français Jules Bianchi à Monaco. 

Source : Vedomosti 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.