Un deuxième circuit russe homologué pour les courses de F1

Le circuit automobile Moscow Raceway, situé à 95 km au nord-ouest de la capitale russe, a reçu la licence de niveau 1 de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Le service de presse du circuit  explique que la licence de niveau 1 accorde le droit d'organiser tous types de courses, notamment les étapes du championnat du monde de F1. Moscow Raceway est le deuxième circuit, après celui de Sotchi, à obtenir cette licence.

Toutefois, l'obtention de la licence de niveau 1 ne garantit pas l'organisation sur le circuit d'une étape du championnat du monde de Formule 1. « Dans un futur proche, les chances d'organiser une autre course de Formule 1 en Russie sont faibles, a fait remarquer Igor Ermiline, conseiller du président de la Fédération russe de l'automobile dans une interview accordée à l'agence TASS. Sotchi organise le Grand Prix de Russie, le contrat concernant cette course prendra fin en 2020 et il n'y a pas de raisons de le modifier. »

« Pour accueillir une étape de F1, il faut en outre obtenir un contrat et régler d'autres détails d'organisation, et selon mes informations, le circuit n'a pas l'intention de financer lui-même le processus d'homologation pour pouvoir accueillir une étape de Formule 1. Si l'on trouve une troisième force qui décide d'investir dans ce projet, alors théoriquement on peut envisager d'y organiser des courses de F1 », a déclaré Ermiline.

Moscow Raceway a ouvert ses portes en 2012. La construction du circuit, conçu par l'architecte allemand Hermann Tilke, a coûté 4,5 milliards de roubles (86 millions d'euros). Le circuit a déjà accueilli des étapes de FIA WTCC, DTM et des World Series by Renault.

Source : SBC Magazine 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.