Accident d’avion du PDG de Total : plusieurs employés de l’aéroport démissionnent

Plusieurs employés de l’aéroport moscovite de Vnoukovo, dont le PDG Andreï Diakov, ont présenté leur démission suite à l’accident aérien qui a coûté la vie au PDG de Total Christophe de Margerie, rapporte jeudi le site internent du quotidien russe RBC Daily.

Outre le PDG Diakov, le directeur adjoint de l’aéroport, le chef du département de l’exploitation et l’ingénieur en chef ont quitté leurs postes, selon le service de presse de l’aéroport.

Le Comité d’enquête de Russie a en outre annoncé dans la nuit du 22 au 23 octobre que dans le cadre de la procédure pénale engagée suite à l’accident quatre employés de l’aéroport avaient été mis en garde à vue. Il s'agit de l'ingénieur qui dirigeait les travaux de déneigement, du chef d'escale de l'aéroport, de la contrôleuse aérienne stagiaire et du contrôleur aérien.

Vladimir Martynenko, le conducteur de la déneigeuse qui a heurté le jet de M. de Margerie, a été arrêté le jour même de la targédie. « L’avion amorçait son décollage, je ne le voyais pratiquement pas et ne l’entendais pas à cause du bruit émis par l’équipement de déneigement. Il n’y avait même pas de lumières, je ne voyais donc pas. Puis le choc s’est produit », a-t-il avoué lors de l’interrogatoire.

Le jet privé du PDG du groupe pétrolier Total Christophe de Margerie s'est écrasé et a pris feu le 21 octobre à Vnoukovo après avoir heurté une dénégeuse au moment du décollage. Le patron de Total et trois autres personnes qui se trouvaient à son bord ont péri dans l'incendie.

Source : RBC Daily 

En savoir plus sur le crash à Vnoukovo

 

 

 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.