Une cérémonie commémorative en l'honneur du soldat soviétique a eu lieu dans la ville de Hoves

Le 4 septembre, le jour du 70e anniversaire de la mort du partisan soviétique Karl Kondratiev, une cérémonie commémorative a été organisée au cimetière de la ville de Hoves. Les dirigeants de la commune de Silly ainsi que des représentants de l’ambassade de Russie en Belgique et du Centre de Russie pour la science et la culture ont pris part à la cérémonie. 

Karl Kondratiev est né en 1918 dans le village de Hirlepy (Tchouvachie). En 1941, il fut appelé au front où il fut blessé et capturé. Il s’évada du camp de concentration allemand pour se rendre en Belgique.

En 1943, il rejoignit la Résistance belge pour aider les partisans belges et participer aux opérations contre les nazis au sein de la division l’Armée Blanche. Le soldat trouva la mort le 4 septembre 1943 en défendant la ville de Hoves.

 

Karl Kondratiev, héros de guerre, fut enterré à côté de l’église locale. Pendant des années, la ville recherchait les proches de Karl. Enfin, les recherches conjointes conduites par l’ambassade de Russie en Belgique et les Belges locaux ont permis de retrouver en Tchouvachie les descendants de sa famille. Trois nièces de Karl sont arrivées à Bruxelles.

Louis Dabré, un habitant local de 80 ans, faisait partie du public réuni autour de la tombe. Agé à l’époque de dix ans à peine, il se cachait dans le sous-sol d’une grange et fut témoin de toute cette tragédie.

Lors de la cérémonie officielle, une capsule contenant de la terre de sa patrie, la Tchouvachie, a été déposée dans la tombe de Karl Kondratiev. Une poignée de terre belge sera répandue sur la tombe de son frère en Russie. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.