La France a arrêté la propriété de Berezovski

 

À la demande du Parquet général de la Fédération de Russie, la France avait mis sous séquestre des biens appartenant à Boris Berezovski, a déclaré le Bureau du Procureur général russe ce jeudi.

 

 

Le 17 juin, la Cour de Marseille a décidé d'arrêter le manoir, situé dans la ville d'Antibes (Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Malgré le fait qu’une entité juridique française est le propriétaire officiel de cette propriété, le tribunal a pris en compte les arguments de la partie russe que ces biens avaient été acquis au nom et dans l'intérêt de Boris Berezovski.

Source : La Voix de la Russie

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.