Le consortium de VTB et Vinci a obtenu deux sections de péage de l'autoroute « Moscou - Saint-Pétersbourg »

Deux sections de la ligne « Moscou — Saint-Pétersbourg » (de 543 à 646 km et de 646 à 684 km) seront construites par le consortium de VTB et de l'entreprise française Vinci (l'autoroute des deux capitales), a communiqué Katerina Varenova, représentante d'Avtodor (la compagnie d'État pour le développement du réseau des chemins payants). C'est un des plus grands appels d'offres dans la construction de routes. Le coût de départ de la construction est de plus de 1,6 milliard  d'euros. Pas moins de 25 % des paiements viennent d'investisseurs privés, et le reste, de financements publics.

Les investisseurs ont deux ans pour construire la structure, puis l'entretenir pendant 25 ans. « L'autoroute des deux capitales » s'est accordée avec un financement de l'Etat de moins de 1,2 milliard d'euros (7,5% de moins que les conditions initiales). Pour l'exploitation de la route de l'Etat pendant 25 ans, la société paiera plus de 675 millions d'euros, ainsi que les retours d'investissements : environ 1,2 milliard d'euros.

Le consortium de VTB capital et Vinci, était le plus avantageux pour l'offre de prix de l'Etat, ce qui selon une source proche d'entreprises concurrentes, assure la victoire du partenariat. Ainsi, les dépenses sont fortement réduites grâce aux entrepreneurs étrangers : le consortium envisage de collaborer avec la société italienne Astaldi et les compagnies turques Ictas Instaat et Mega Yapi pour les travaux de construction.

Vinci a déjà commencé la construction avec Mostotrest, mais travailler en Russie sans partenaire local n'est pour l'instant pas possible pour l'entreprise.


Source : Vedomosti.ru

Découvrez notre dossier spécial : Investir en Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.