La France a envoyé en mer Noire la frégate Dupleix anti-sous-marine

Le 14 avril, la frégate anti-sous-marine Dupleix s'est ajoutée à la composition du groupement de combat et de soutient des navires français dans la mer Noire. Le navire y restera au minimum jusqu'au 1er mai, transmet DW-World, en référence au Comité scientifique de l'analyse de défense stratégique en France.

Le 10 avril, un destroyer de la marine américaine, Donald Cook, qui est l'élément principal de EuroPRO, et un navire de la Marine française, Dupuy de Lome, équipé de systèmes de radio et de reconnaissance électronique, sont entrés dans la mer Noire. Les représentants des forces navales des États-Unis ont déclaré que la raison de l'expédition Donald Cook est de rassurer les alliés de l'OTAN.

Les avions de renseignement français sont en service sur les frontières de l'Ukraine et de la Pologne. En outre, dans le bassin de la mer Noire se trouve le navire de sauvetage FS Alize, qui est arrivé le 28 mars et qui a participé à des exercices navals à Varna (Bulgarie). Aussi, dans le port turc de Marmaris, se trouve le pétrolier FS Var, transmet Newsru.com.

Le Ministère de la Défense russe a commenté les manœuvres des navires de l'OTAN en disant que l’alliance souhaite créer un regroupement naval à proximité de la frontière russe. En attendant, l'OTAN a l'intention de renforcer la présence de ses troupes dans les pays d'Europe de l'est  en raison de la crise en Ukraine, a-t-on indiqué à l’alliance.

Il est à noter que lors du conflit en Ossétie du Sud en 2008, autant de navires de L'OTAN étaient présents sur la mer Noire. 

Source : Voennoie obozrenie

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.