Deux policiers blessés lors de la prise d’otages dans une école de Moscou

Le lundi 3 février, un homme armé d’un fusil s’est introduit dans l’école N° 263 de la ville de Moscou. L’homme a ouvert le feu sur le policier qui gardait l’entrée du bâtiment. Puis, l’homme a pris les élèves de seconde en otage. L'agresseur serait le père d'un des élèves de l'école.

Un témoin a informé Lenta.ru qu’un hélicoptère de l’EMERCOM russe s’est posé à proximité de l’école. Ceux qui sortaient de l’école en courant (principalement des enfants) étaient conduits en direction de la mairie. Des médecins équipés de brancards sont disposés autour de l’école, le témoin a compté cinq ambulances. Le territoire de l’établissement scolaire a été bouclé par les policiers dans un rayon de 100 mètres.

Life News rapporte qu’à l’heure actuelle, les 24 élèves retenus par l’inconnu dans la classe de biologie ont pu quitter l’école. Plusieurs enseignants restent pris en otage. On rapporte qu’au moins un enseignant serait blessé. L’homme n’a exprimé aucune revendication.

Le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev s’est déjà dirigé vers l’école. Life News affirme que le ministre supervisera personnellement sur place les opérations policières.

Le preneur d’otages à l’école N° 263 a été neutralisé, annonce RIA Novosti en citant le ministère de l’Intérieur. L’agresseur est un élève de lycée de cette école.

Source : Lenta.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.