Ryanair entrera quand même sur le marché russe

Ryanair, la plus grande compagnie low cost européenne, lancera des vols réguliers au départ de Dublin à destination de Moscou et Saint-Pétersbourg. Les experts considèrent que le lancement de cette liaison aérienne peut entraîner une augmentation de trafic entre les villes de 35 à 40% et renforcer la concurrence sur le marché.

Les autorités irlandaises ont désigné la compagnie aérienne Ryanair comme transporteur officiel pour les destinations Dublin-Moscou et Dublin-Saint-Pétersbourg. Si la Russie approuve cette décision, les vols pourront commencer fin mars 2014, informe l'Agence fédérale du transport aérien.

La note officielle adressée par l'Ambassade d'Irlande au Ministère russe des affaires étrangères, exprime l'espoir que la décision soit approuvée par la partie russe.  

Ryanair a déclaré son intention d'effectuer des vols à destination de la Russie dès 2012. Pourtant, le lancement de la ligne aérienne a été reportée plusieurs fois. Les représentants de la compagnie expliquaient ceci par les barrières administratives des autorités russes.

« Il faut comprendre que la compagnie irlandaise opère en Europe, où sont présents tous les facteurs favorables aux compagnies low cost. Le marché russe n'a qu'un seul facteur, à savoir le nombre important de passagers aisés qui utiliseront les vols », a commenté Oleg Panteleïev, chef du service analytique de l'agence « Aviaport ».

Il note également que l'entrée de la nouvelle compagnie low cost sur le marché russe peut provoquer une augmentation du trafic sur les destinations environnantes de 35 à 40%. « Le seul facteur pouvant retenir le développement du trafic sera la demande que connaîtra la compagnie. Le potentiel de Ryanair est très élevé. Mais si la compagnie aérienne constatera un bon taux de remplissage des vols, elle n'aura aucun intérêt à baisser ses prix. Elle essaiera d'exploiter au maximum les opportunités de ce marché », expliqua l'analyste, en ajoutant que la compagnie est également capable d'attirer une partie de passagers transitant par Helsinki.

Synthèse réalisée à partir des publications de Kommersant et RBC Daily

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.