Procès Navalny : la peine commuée en sursis

Lors d'un procès en appel, un tribunal de Kirov a commué en sursis la peine de cinq ans de prison auparavant prononcée contre l'opposant russe Alexeï Navalny dans une affaire de détournement, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

L'opposant et entrepreneur avait annoncé avant l'ouverture du procès en appel qu'il comptait sur une relaxe pure et simple.

L'opposant politique et ancien candidat à la mairie de Moscou Alexeï Navalny a été condamné en juillet à cinq ans de colonie pénitentiaire pour détournement de 16 millions de roubles (400.000 euros environ) au détriment d'une exploitation forestière Kirovles, alors qu'il était assistant du gouverneur de la région.

L'intéressé avait été menotté dans la salle d'audience, juste après l'énoncé du jugement. Le procureur de Kirov avait ensuite demandé de le laisser sous contrôle judiciaire jusqu'à ce que le verdict soit éventuellement confirmé en appel.

L'opposant, qui est entre temps arrivé en deuxième position à l'élection municipale de Moscou avec 27% des voix, rejette toutes les accusations portées à son encontre, qualifiant l'affaire de « fabriquée de toutes pièces » par le Comité d'enquête russe « sur ordre direct de Vladimir Poutine ».

Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.