Le premier point de passage des yachts étrangers de Russie a ouvert à Kronstadt

Le premier point de passage pour les petits bateaux et les yachts étrangers a ouvert à Kronstadt (Saint-Pétersbourg). Le fort de Constantin a été équipé d’un système de contrôle douanier au passage de la frontière.
 
Au point de passage équipé d’un système de deux voies, les douaniers promettent d’utiliser les moyens techniques de contrôle de douane seulement en cas de nécessité. Le temps moyen d’enregistrement des personnes physiques et des bagages est de 10 minutes pour les petits bateaux, et pas plus de 30 minutes pour les yachts. Pour le confort des voyageurs, un hôtel et un restaurant proposent leurs services.
 
Le nouveau lieu de l’établissement douanier est de 30km plus près de la frontière, ce qui permet un choix plus large de places de stationnement, et évite une perte de temps au retour. Il s’est passé deux mois entre son lancement technique et son ouverture officielle, durant lesquels près de 300 yachts de pavillons étrangers sont déjà passés.


« Avant, tant de petits bateaux et de yachts étaient régularisés au Grand port de Saint-Pétersbourg chaque année », a remarqué le gouverneur de Pétersbourg Gueorgui Poltavtchenko lors de la cérémonie d’inauguration. « Dorénavant, la fenêtre sur l’Europe, qui fut percée par Pierre le Grand, sera plus large encore ».
 
À son tour, le capitaine du Grand port de Saint-Pétersbourg Piotr Barinov a remarqué que le point de passage du fort de Constantin, spécialisé pour les petits bateaux, les yachts touristiques et sportifs, était le premier en Russie.
 
Selon le chef de la direction territoriale Nord-Ouest des frontières russes, Mikhaïl Smolkine, au minimum 13 points de passage semblables devraient encore ouvrir, mais leurs emplacements ne sont pas encore connus.
 
Une version complète de l’article en russe est disponible ici

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies