La FAO appelle à manger des insectes

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) recommande à la population de la planète d'élever à grande échelle des insectes afin de se nourrir, annonce lundi le quotidien The Independent.

Selon la FAO, la consommation d'insectes pourrait aider à surmonter l'instabilité alimentaire et réduire la pollution de l'environnement dans le monde entier.

Un des principaux obstacles à la consommation d'insectes dans les pays occidentaux est le sentiment d'aversion que les gens éprouvent à l'égard de ces sources de protéines, indique la FAO.

Toutefois, plus de 1 900 espèces d'insectes sont comestibles, dont des scarabées, des chenilles, des abeilles, des fourmis et des guêpes, souligne la FAO, ajoutant qu'ils « sont nutritifs, avec une teneur élevée en protéines, matières grasses et minéraux » et « peuvent être consommés entiers ou réduit en poudre ou pâte et incorporés à d’autres aliments ».

La FAO estime que l'élevage d'insectes  est beaucoup plus écologique que celui de bovins: ainsi deux kilos d’aliments sont nécessaires pour produire un kg d’insectes, tandis que les bovins en exigent 8 kg pour produire 1 kg de viande.

Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies