Le procès de l'opposant Alexeï Navalny reporté d'une semaine

Le tribunal en charge de l'action pénale engagée contre l'un des leaders de l'opposition russe, le blogueur populaire Alexeï Navalny, a décidé de reporter l'audience au 24 avril. La défense en avait fait la demande afin de prendre connaissance du dossier de l'affaire, qui compte 30 volumes, et en raison de l'implication d'un nouvel avocat.

De son côté, le ministère public a critiqué la décision du tribunal. Les procureurs estiment que le blogueur fait délibérément traîner en longueur le déroulement du procès. Navalny a présenté ses excuses aux journalistes venus à Kirov pour assister au procès de Moscou et d'autres villes. « Je comprends votre frustration, mais c'était nécessaire pour nous. Je sens que beaucoup d'entre vous sont déçus », a-t-il dit aux correspondants et à ses partisans.

Selon les enquêteurs, alors qu'il était conseiller du gouverneur de la région de Kirov de mai à septembre 2009, Navalny aurait, organisé le détournement de plus de 10.000 mètres cubes de bois en complicité avec le directeur de la Compagnie forestière de Vyatka Piotr Ofitserov et le directeur général de Kirovles Vyacheslav Opalev. Navalny encourt jusqu'à dix ans de prison pour « organisation de la dilapidation de la propriété d'autrui à grande échelle ».

L'opposant rejette en bloc les accusations portées à son encontre. Selon le blogueur, l'affaire le visant est motivée politiquement. Le représentant du Comité d'instruction en charge de l'affaire pénale contre Navalny, Andreï Vassilkov, a déclaré aux journalistes que ce type d'action était «courante dans la sphère économique».

Réalisé à partir des articles de RIA Novosti, Kommersant, et RBC Daily.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies