La Poste russe roulera en Renault

La Poste russe recevra dix véhicules utilitaires électriques Kangoo Z.E. et deux petites citadines Twizy, toutes deux de la marque Renault. Ces véhicules seront fournis en location et le test aura lieu pendant une durée de trois ans dans cinq grandes villes de Russie : Moscou, Saint-Pétersbourg, Krasnoïarsk, Kazan et Sotchi. Ces deux dernières villes recevront également les véhicules Twizy.

Plus tôt le département des ressources naturelles et de la protection de l’environnement de Moscou avait proposé qu’en plus de la Poste russe, le ministère de l’Intérieur et une série de grandes entreprises soient eux aussi équipés en véhicules électriques. Le ministère des Transports a, quant à lui, a suggéré d’utiliser des voitures électriques comme taxi.

À l’heure actuelle, Renault ne vend pas de véhicules électriques sur le marché russe de l’automobile, mais c’est une possibilité à envisager, affirme Renault.

Ces voitures électriques peuvent parcourir une distance de cent kilomètres sans être rechargées. Au-delà cette distance, le propriétaire de la voiture doit procéder au rechargement du véhicule et pour cela dépenser 60 roubles (1,5 euro) c’est-à-dire 4,5 fois moins que pour un plein d’essence pour une voiture équivalente.

Aujourd’hui, en Russie, il se vend officiellement deux voitures électriques : la voiture japonaise Mitsubishi i-MiEV (1,799 millions de roubles soit 45.000 euros) et la citadine chinoise E-Car GD04B (à partir de 449.000 roubles soit 11.250 euros) assemblée dans la firme moscovite Damer.

Sources : Lenta.ru, Vedomosti.ru, Telecom.cnews.ru, motor.ru.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies