Sea Launch : Boeing réclame 350 M USD à ses partenaires russes et ukrainiens

Boeing traîne devant les tribunaux ses partenaires au sein de la coentreprise Sea Launch – Energia (Russie), Youzhnoe et Yuzhniy Metalostroitelniy Zavod (Ukraine) – que le géant américain accuse de dettes impayées suite à la banqueroute de la compagnie.

Sea Launch a été fondée par Boeing, Energia, Youzhnoe, Yuzhniy Metalostroitelniy Zavod et Kvaerner Moss Technology en 1995. Crédit : Reuters

Sea Launch a été fondée par Boeing, Energia, Youzhnoe, Yuzhniy Metalostroitelniy Zavod et Kvaerner Moss Technology (Norvège) en 1995 en tant que joint-venture chargée de réaliser des tirs commerciaux de satellites dans l’espace depuis une plateforme flottante. Le premier satellite commercial a été lancé avec succès en 1999, mais l'entreprise a fait faillite dix ans plus tard en raison de la chute de la demande et de compensations liées à un lancement raté. 

Suite à une restructuration en 2010, le russe Energia a pris le contrôle de 95% de la société. Lors de la faillite, Boeing a dû payer 449 millions de dollars aux banques en tant que caution des prêts. Désormais, l'entreprise souhaite récupérer une partie de cette somme auprès de ses partenaires : 222,3 millions de dollars d’Energia et 133,4 millions de dollars des entreprises ukrainiennes.

Les parties en litige ont soit refusé de s'exprimer, soit indiqué ne pas être en mesure de fournir de commentaires.

Source : Vedomosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.