Le ministre belge des Affaires étrangères arrive en Russie pour « comparer leurs notes » sur l’agenda international

Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes de la Belgique, Didier Reynders, se rendra en Russie pour une visite de travail les 27 et 28 janvier. Les questions que M. Reynders envisage de discuter comprendront le développement des relations commerciales et économiques.

Selon le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, la Belgique demeure un partenaire fiable de la Fédération de Russie. « Le renforcement du partenariat entre la Belgique et la Russie fut le Programme Commun d’action (SPD), entre la Fédération de Russie et le Royaume de Belgique. Au stade de l’accord, il y a maintenant un projet de programme pour la période des années 2013-2016 », a-t-il remarqué.

En 2012, le chiffre d'affaires du commerce entre la Russie et la Belgique s'est élevé à 7,6 milliards d’euros. Les investisseurs belges les plus connus sont la société Solvay participant à la construction d'un complexe pour la production de chlorure de vinyle dans la région de Nijni Novgorod, ainsi que le groupe d'investissement Libreht & Investment Fund Bois qui entreprend dans la région de Moscou et Saint-Pétersbourg, la construction de centres commerciaux.

Parmi les principaux investisseurs russes en Belgique on compte Lukoil, NLMK, Metchel et Elinar Holding Company.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.