Comment la petite Nastia est devenue l’un des youtubeurs les mieux payés au monde

Like Nastya (CC BY-SA 2.0)
Forbes a publié un classement des blogueurs YouTube les mieux rémunérés au monde. Nastia Radzinski, originaire du territoire de Krasnodar (sud) figure au troisième rang. Que sait-on de la petite fille qui a empoché 18 millions de dollars en 2019?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Paralysie cérébrale diagnostiquée à la naissance

Nastia est née en 2014 à Touapse (à 1507 km au sud de Moscou). À la naissance, on lui a diagnostiqué une forme grave de paralysie cérébrale résultant d'un traumatisme intra-utérin - les médecins ont affirmé que la petite fille ne serait jamais capable de marcher et de parler. Ses parents, Sergueï et Anna Radzinski, respectivement 42 ans et 34 ans, ont emmené activement leur fille chez le médecin et ont consacré tout leur temps à communiquer avec l'enfant. En deux ans, les signes de la maladie ont disparu.

« Soit le traitement et notre amour ont aidé, soit les médecins ont fait une erreur de diagnostic », explique Anna lors d'un entretien avec Forbes.

Thérapie vidéo et premières sommes gagnées grâce au blog

Pour éviter le retour de la paralysie cérébrale et suivre le développement de l'enfant, les parents ont décidé de développer des capacités d'acteur chez Nastia. Sa maman a acheté différents jouets pour Nastia et a laissé la fillette les déballer. Les parents ont enregistré la réaction de l'enfant avec leur caméra et ont téléchargé les vidéos sur la chaîne YouTube appelée Like Nastya. Selon Anna, la petite fille n'était pas du tout gênée par la présence de la caméra et était heureuse des cadeaux.

« Nous ne lui avons même pas dit quoi faire : nous avons juste filmé l'enfant tel qu'il était. Les enfants sont toujours mignons », explique Mme Radzinski.

>>> Vassilissa, 5 ans, futur espoir du snowboard 

Après six mois de vidéos, le compte YouTube des Radzinski a reçu en une journée 20 000 roubles (environ 300 euros). À ce moment, les parents ont réalisé que cela pouvait permettre de créer une entreprise et ont complètement changé leur approche de la gestion du blog.

Nouveau format, voyages et installation en Amérique

Pour diversifier le contenu, les parents et Nastia ont fait un voyage en Asie. Le périple a duré neuf mois, et pendant tout ce temps, les parents ont tourné des vlogs et des clips sur la façon dont Nastia montait sur les attractions, choisissait des vêtements et goûtait la nourriture locale. La petite fille a commencé à être reconnue en Malaisie, en Indonésie et en Thaïlande, et le nombre d'abonnés a atteint un million, explique la mère de Nastia.

En parallèle au blog, Anna avait son propre salon de mariage et une agence événementielle, Sergueï possédant une entreprise de BTP. Toutefois, tout cela ne rapportait pas grand-chose et demandait beaucoup d'efforts. Anna a fermé son entreprise et Sergueï a délégué la gestion de la sienne. Ensuite, les parents ont commencé à embaucher des monteurs, des spécialistes des effets spéciaux et à choisir des jouets et vêtements inhabituels pour les vidéos.

Selon Anna, il était difficile de trouver en Russie quelque chose d'inhabituel. En raison du froid et du manque d'accessoires pour le blog, la famille a déménagé à Miami et a commencé à louer une maison privée.

Annonceurs et blocage sur YouTube

Le papa de Nastia a commencé à participer aux vidéos de sa fille - avec elle, il monte sur des jouets en forme de moutons, lui construit des toboggans aquatiques et prépare des gâteaux en costume de Minnie Mouse. Parallèlement à cela, il est responsable des volets financier et juridique du projet. Anna propose des scripts pour les vidéos, commande des accessoires, embauche des monteurs et recrute même des compositeurs qui créent de la musique d'auteur spécialement pour les vidéos. La création d'une vidéo coûte 1 000-2 000 dollars, tandis que le revenu mensuel des Radzinski lié au blog varie de 200 000 à 500 000 dollars.

Les parents de Nastia ne rechignent pas sur la publicité. Si vous voyez Nastia dans des baskets Adidas ou qu’une Mercedes apparaît soudainement dans le champ de vision, vous pouvez être sûr que les annonceurs ont payé au moins 10 000 dollars pour cela – c’est le prix standard pour la chaîne. Le seul annonceur direct était Danone : dans plusieurs publicités, Nastia mange des produits laitiers de cette marque. Les parents ne divulguent pas le montant du contrat.

>>> Surmenage ou clef du succès: pourquoi les enfants russes font-ils tant d'activités extrascolaires?

En 2018, le blog Like Nastya a été bloqué en raison d'une vidéo dans laquelle une fille mangeait un gâteau - YouTube a considéré la vidéo comme une promotion de la malbouffe chez les enfants. La chaîne a été restaurée après plusieurs mois, mais pendant ce temps, les Radzinski ont ouvert plusieurs autres chaînes dans différentes langues.

À ce moment-là, les Radzinski ont signé un contrat avec le réseau partenaire Yoola, qui résout les conflits avec YouTube, communique avec les annonceurs et donne des conseils sur la création de contenu.

« Par exemple, dans l'une des vidéos, Nastia sautait sur un trampoline et le bord de ses sous-vêtements apparaissait sur la vidéo. Notre avocat a regardé la vidéo et a immédiatement dit qu'ils ne la laisseraient pas passer, et qu’il fallait le filmer à nouveau », a déclaré la directrice des opérations de Yoola, Anna Gradil, citée par Forbes.

Succès et plans d'avenir

Au total, 107 millions d'utilisateurs sont abonnés aux sept chaînes d'Anastasia. Ses vidéos en russe, anglais, arabe et espagnol ont été visionnées 42 milliards de fois et la vidéo la plus populaire, réalisée dans une ferme ovine, a obtenu 770 millions de vues.

Selon Forbes, l'année prochaine, les parents de Nastia prévoient de lancer leur propre application mobile, des jouets et de publier un livre.

>>> BOТCH rVF 260602 et Viagra: les 9 pires prénoms jamais attribués en Russie

Pendant que les parents consacrent tous leurs efforts à la création de nouvelles vidéos, Anastasia elle-même n'a pas peur de cesser d’être populaire à l’avenir.

« Anastasia élabore déjà un plan B. Elle rêve de devenir dresseuse de dauphins et médecin pour les chats », rapporte Forbes.

Dans cet autre article, retrouvez les vidéos de dix épisodes de Masha et Michka, une série animée russe à regarder sans plus tarder.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies