2018, première année de rentabilité pour le constructeur automobile AvtoVAZ sur la décennie

LADA

En 2018, le bénéfice net du constructeur automobile russe AvtoVAZ s’est établi à 5,86 milliards de roubles (80,75 millions d’euros), rapporte la compagnie sur son site. Or, en dix ans, il s’agit là de son premier exercice s’achevant dans le vert.

Encore un an auparavant, le bilan annuel de l’entreprise affichait une perte de 9,66 milliards de roubles (133 millions d’euros). Cette nouvelle réjouissante pour la société à l’origine de la marque Lada a été rendue possible grâce à une croissance de 26% de son chiffre d’affaires, atteignant par conséquent les 283,13 milliards de roubles (3,9 milliards d’euros).

Au total, ce sont quelque 360 204 véhicules Lada qui ont ainsi été écoulés en 2018, soit 15,6% de plus que l’année précédente. À noter que la marque a également le vent en poupe à l’étranger, puisque ses exportations se sont chiffrées à 38 052 unités, ce qui correspond à une hausse de 57% par rapport à 2017.

Pour rappel, ayant subi de plein fouet la crise de 2008-2009, le principal constructeur automobile de Russie avait alors frôlé la banqueroute. En novembre 2009, l’entreprise d’État Rostec, Troïka Dialog et Renault - chacune d’entre elles détenant à l’époque 25% des parts plus une action de la compagnie -, ont par conséquent signé un accord de coopération sur la restructuration d’AvtoVAZ, entamant ainsi le plan de sauvetage de la société. Le plan prévoyait une aide financière au groupe de la part de l’État en échange de technologies de Renault et de Nissan. À ce jour, la part de l’alliance Renault-Nissan au sein de la firme s’élève à 75%.

Dans cet autre article, nous vous présentons comment les voitures soviétiques étaient promues en Occident.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies