La Russie en passe de battre son record absolu de récolte de blé

Global Look Press
La Russie renforce sa position de puissance céréalière, avec des prévisions jamais égalée pour la moisson à venir. Pourrait ainsi être détrônée l’année 1978, actuelle détentrice du record absolu.

La Russie pourrait récolter plus de 130 millions de tonnes de blé en 2017, a annoncé Djamboulat Khatouov, premier adjoint du ministre de l’Agriculture russe lors d’une conférence de l’Association nationale des experts de la production agricole, rapporte l’agence de presse RIA Novosti.

« Cette année la Russie s’apprête à faire une récolte record, plus de 130 millions de tonnes, ce qui représente le plus haut résultat de toute l’histoire de la Russie contemporaine et soviétique », a-t-il annoncé, faisant la lecture d’un communiqué du ministre de l’Agriculture, Alexandre Tkatchov.

Jusqu’à présent, le record absolu est en effet détenu par l’année 1978. La Russie y avait alors récolté 127,4 millions de tonnes de blé. Le pays rêvant aujourd’hui de retrouver son statut de grande puissance céréalière, il a en 2016, suite à la meilleure moisson de ces 38 dernières années, récolté 117 millions de tonnes de blé.

Ce résultat lui a ainsi permis de s’imposer comme le premier exportateur de blé dans le monde, avec 25 millions de tonnes acheminées à l’étranger, devançant par la même occasion les États-Unis et la France.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer