Pourquoi les banques en ligne russes ont le vent en poupe

Yuri Smityuk/TASS
Argent pour chaque pas, transferts via Telegram, montres munies d’une mini-carte et autres services intéressants proposés par les banques russes.

Crédit : Yuri Smityuk/TASSCrédit : Yuri Smityuk/TASS

Le fonctionnement des banques russes surprend souvent les étrangers : les organismes financiers élargissent sans cesse leur gamme de services complémentaires, alors que leurs frais sont souvent inférieurs à ceux des banques étrangères.

Les banques russes en quête de nouveaux clients optent pour le Web, où elles trouvent de nouveaux publics. Aujourd’hui, la Russie peut se vanter d’avoir la plus grande banque en ligne au monde en nombre de clients, Tinkoff Bank. Par ailleurs, c’est en Russie que l’on a créé l’application Internet la plus fonctionnelle, selon le classement Global Finance 2016 ; elle a été conçue par Sberbank.

« Les banques cessent d’être des banques pur jus pour devenir des sociétés technologiques qui assurent toute une gamme de service aux clients », affirme Max Kozlov, directeur général de Fabrika Yusabiliti. L’expert précise que le développement de la banque mobile et en ligne permet d’accroître le rendement des activités transactionnelles (paiement des services publics, d’Internet et d’autres services) et de réduire la charge de travail des agences bancaires et leurs frais (car les clients n’ont plus besoin de se rendre dans les agences).

Les acteurs du marché estiment qu’en matière de choix des fonctions et de qualité des interfaces, les banques russes ont devancé les banques occidentales. Kozlov précise qu’aux États-Unis, les fonctions complémentaires sont proposées par certaines startups, alors que les banques russes préfèrent intégrer ces fonctions, car cela leur apporte davantage de contrôle et de marge de développement.

Pour Konstantin Jerebtsov, directeur général de la société de FinTech Conomy, le développement de services complémentaires est devenu une arme indispensable dans la bataille pour les clients. « Nous assistons à une chasse à la masse, à l’accumulation de personnes et de trafic. C’est pourquoi les banques russes lancent des services et des produits financiers insolites afin d’élargir au maximum leur clientèle ».

RBTH a appris qu’outre la notification SMS pour un coût modique et les notifications push dans les applications mobiles, les banques russes proposent tout un éventail d’options complémentaires.

Banque mobile

La banque mobile est le produit phare à l’heure actuelle. L’application fonctionne sur différents systèmes d’exploitation – iOS, Android, Windows Phone – et permet de réaliser des opérations directement depuis son mobile.

La banque mobile de Sberbank propose la meilleure application en Europe centrale et orientale, d’après le classement de la revue Global Finance pour 2016. Elle permet de faire des virements instantanés, de régler les services publics, de payer les amendes, les impôts et les communications mobiles.  On peut créer des modèles pour faire des règlements ou encore activer un service de paiement automatique.

L’analyse des dépenses figure parmi les fonctions les plus demandées, de même que le service Conseils : sur la base des dépenses de l’utilisateur, actuelles comme programmées, ainsi que de ses actifs en banque, le système formule des recommandations personnalisées.

Cartes au design personnalisé

Autre service populaire, le design des cartes bancaires peut être personnalisé. Le client peut utiliser l’image de son choix – sa photographie, les animaux domestiques, la nature, des paysages exotiques, etc.

Montres équipées de mini-cartes

L’une des plus grandes banques russes, Alfa Bank, propose à ses clients la montre AlfaPay équipée d’une mini-carte à puce. Pour payer, il suffit de poser la montre sur le terminal PayPass : la somme requise sera alors déduite du compte rattaché à la montre.

Trajets en métro

Dans le métro de Moscou, on peut régler le trajet en posant sa carte bancaire sur le tourniquet. Les deux grandesbanques qui proposent ce service, VTB24 et Sberbank, utilisent les technologies PayPass/PayWave.  

Tax Free

Certaines banques proposent un service simplifié de récupération de la détaxe après un voyage à l’étranger. Les clients d’Alfa-Bank peuvent récupérer jusqu'à 19% de TVA sur les achats en Europe en 48 heures. Pour cela, il faut télécharger le reçu de l’achat dans l’application mobile dédiée. Le système rédigera la déclaration qu’il faudra ensuite faire certifier à l’aéroport. Le document et les reçus doivent être envoyés à la banque, qui reversera ensuite la TVA sur le compte.

Transferts via Telegram

Tinkoff Bank propose à ses clients la possibilité de transférer l’argent sur un numéro de téléphone via la messagerie Telegram. Les transferts peuvent être réalisés sur les cartes de toutes les banques.

Documents dans le portable

Tinkoff Bank propose également le service VKarmane (Dans la poche), un « coffre-fort pour les données personnelles ». C’est une application spéciale qui conserve les données de la pièce d’identité, du permis de conduire, des cartes bancaires, etc. Le service vous aidera à retrouver ces informations lorsque vous remplissez des formulaires dans d’autres applications et vous avisera de l’expiration de vos documents et cartes.

Rémunération des distances parcourues

Alfa-Bank transfère l’argent du compte courant sur le compte d’épargne Activity en fonction du nombre de mètres parcourus dans la journée. Pour cela, vous aurez besoin d’un bracelet connecté et de l’application mobile RunKeeper. La banque reverse 5,8% par an sur la somme accumulée sur le compte.

Lire aussi : 

Pourquoi des producteurs russes d’électronique quittent l’Asie pour la Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.