Les ventes de Lada en hausse de 63% dans l'UE

Le nouveau modèle, la Lada Vesta, a contribué à doper les résultats.

Le nouveau modèle, la Lada Vesta, a contribué à doper les résultats.

Reuters
Cette croissance sur le premier trimestre 2017 a été rendue possible notamment grâce à la mise sur le marché du nouveau modèle de la marque, la Lada Vesta.

Sur la période allant de janvier à mars 2017, 1142 voitures neuves de la marque Lada ont été vendues dans les pays de l'Union européenne, indique une étude de l'Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

Cela correspond à une hausse de 63,1% par rapport à la même période l'année passée. Les ventes de Lada dans les pays de l'UE, comptabilisées dans les statistiques du Groupe Renault, ont enregistré la plus forte croissance parmi les participants du Groupe. Ainsi, pour Renault, ce taux est de seulement +11,4% et est pour Dacia de +9,9%.

Selon les statistiques de l'ACEA, les ventes de ces voitures venues de Russie ont connu une croissance stable au cours de ces trois derniers mois. En janvier ont en effet été vendus 280 véhicules, en février environ 350 et en mars 504. Néanmoins, même si l'on prend en compte cette hausse, le rapport de l'ACEA note que la marque Lada ne représente pour le moment que 1% du marché européen.

« La hausse considérable des ventes de Lada dans l'UE s'explique en grande partie par le chiffre relativement bas de la période précédente, étant donné que le volume des ventes y avait été très faible », commente Azat Timerkhanov, analyste de l'agence Avtostat, interrogé par RBTH.

De plus, ces indicateurs ont pu être influencés par la mise sur le marché, cette année, du modèle dernier cri de la marque, la Lada Vesta, dans plusieurs pays de l'Union européenne (Allemagne, Hongrie et Bulgarie), ajoute Timerkhanov. Actuellement, la marque Lada propose également les modèles Granta, Kalina et 4x4.

Ces deux dernières années, sur fond de déclin des ventes sur le marché russe, les constructeurs russes ont opté pour une stratégie d'exportation.

Ainsi, lors d'une interview donnée au journal Rossiyskaya Gazeta le 22 décembre 2016, Nicolas Maure, le président d'AvtoVAZ (premier constructeur automobile russe, à l'origine de la Lada), a déclaré que la compagnie planifiait d'accroître ses exportations de 50% en 2017, c'est à dire de porter le nombre de voitures vendues à l'étranger à 60 000.

Les véhicules Lada sont assemblés dans la ville de Togliatti (800 kilomètres au sud-est de Moscou) au sein de l'usine du groupe automobile russe AvtoVAZ, qui est détenu par l'alliance franco-japonaise Renault-Nissan (détenteur de 67% de son capital) et la corporation gouvernementale russe Rostec (33% des parts). L'usine AvtoVAZ de Togliatti ne produit pas uniquement des modèles propres à la marque Lada, mais également des Nissan, Renault et Datsun.

Lire aussi : 

Lancement de la production de moteurs électriques haut de gamme en Russie

Pourquoi un géant pétrolier russe vend un tiers de ses stations-service