Les achats en ligne des Russes dans les boutiques étrangères doublent

Vostock-Photo
Au premier semestre 2016, le montant des achats réalisés par les Russes dans les boutiques en ligne étrangères a atteint 70 milliards de roubles (935 millions d'euros), soit une hausse de 106% par rapport à la même période en 2015, indique l’Association des entreprises de commerce en ligne (AECL).

En valeur absolue, le nombre d’achats a presque triplé et la hausse s’élève à 182%. Par ailleurs, le volume des achats dans les boutiques en ligne russes n’a crû que de 3%.

L’AECL explique cette hausse significative des achats à l’étranger au premier trimestre par le faible niveau affiché à la même période de l’année 2015. Le commerce transfrontalier a alors ralenti suite à l’effondrement du rouble fin 2014. Les prix dans les boutiques étrangères se sont envolés, alors que les détaillants russes les augmentaient plus lentement grâce aux stocks constitués à l’ancien taux, expliquent les auteurs du rapport.

60% des achats dans les boutiques en ligne étrangères portent sur un montant inférieur à €22, précise l’association. C’est le seuil proposé par l’AECL pour les achats non assujettis aux droits de douane dans les boutiques en ligne en Russie. Actuellement, le seuil d’importation non assujetti aux droits de douane pour les colis achetés en ligne est fixé à  €1 000.

Le président de l’AECL, Alexeï Fedorov, explique que dans cette situation, « les détaillants en ligne russes ne peuvent pas être compétitifs : le marché du commerce transfrontalier est amené à croître et les petites et moyennes entreprises de commerce de détail en ligne mourront ».

Le volume global des ventes en ligne en Russie devrait croître de 15% en 2016 pour atteindre 11,6 milliards (850 milliards de roubles), selon les prévisions de l’AECL. La part des achats réalisés à l’étranger devrait atteindre 35%. 

Crédit : Alena RepkinaCrédit : Alena Repkina

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.